Exutoire de la P1

L’inventaire de l’externe

Médecine c’est pas difficile, c’est une passion!

Wikipédia: “Au sens moderne, la passion est une inclination exclusive vers un objet, un état affectif durable et violent dans lequel se produit un déséquilibre psychologique.”

L’externat :

une blouse
trois années
un examen
une douzaine de stages

un raton laveur

cinq fluos
deux boules quies
une bibliothèque
des heures
la nuit

un autre raton laveur

un café deux cafés trois cafés
un interne qui donne des bons conseils
un patient qui rouspète
un autre qui sourit
une garde
une conférence
un lit bien mérité
un regard des yeux l’envie
le travail le travail le travail
quatre cafés cinq cafés six cafés
sept fois oublier
trois cent quarante cinq items
et…

cinq ou six ratons laveurs

un repas entre amis
un curé de Camaret
deux Beaujolais trois en Champagne
un mot pas mis zéro
et puis tous les matins
un fruit une tartine sept cafés huit cafés un thé
un peu d’espoir
et…

plusieurs ratons laveurs.

La blouse du D1

Cette année, l’étudiant enfile sa blouse, que ce soit pour l’intégration ou les stages, il est fier de ce nouvel uniforme. S’il a survécu jusque là (ayant courageusement obtenu son bac, surmonté les blues du P1 et du P2) il découvre qu’on le prend pour une pomme. Température extérieure inconnue, temps pluvieux, le choc à l’atterrissage est violent. Passant la plus grande partie de son temps entre quatre murs, l’étudiant en médecine plonge dans les profondeurs des mécanismes du corps humains. Si par miracle il évite l’accident de plongée le voila confronté à un nouveau problème: Il s’est complétement isolé du monde extérieur… Ne parlant plus qu’un jargon incompréhensible, ayant la plupart de ses amis en médecine, une administration insensible, un emploi du temps incompressible, si la fin du monde est pour 2012 il l’apprendra surement en 2013…

Il existe un remède! Il faut à tout prix défendre et s’engager dans la vie culturelle, sportive, associative … De cette manière le médecin en formation cultive son humanisme, son ouverture et sa joie de vivre! En soignant le présent il prépare son avenir. Le patient, l’équipe soignante et la société ne peuvent qu’en bénéficier.

Quant à moi, cette année, j’enfile le tablier du cuistot, le kimono du karatéka et la blouse du médecin en formation… Tout de blanc vêtu, pour laisser place à l’inconnu, l’incertain, l’autre et le progrès :-)

Le blues du P2

Si toi aussi tu as le blues du P2,

Tu croyais ne plus avoir à te le demander, à vrai dire tu as l’impression que c’est la première fois que tu te poses réellement la question, mais il est trop tard, tout le monde t’appelle déjà docteur, le plus beau métier du monde t’appelle.
Humain, c’est ta vocation, pourtant tu as tout sauf l’impression de vivre. Tout se passera demain et hier est déjà loin.
Le sentiment de creuser le vide, au bord du précipice, et pourtant on te tend la main, il suffit de l’attraper, il suffit de travailler…

Pourquoi j’hésite? Où est ma liberté? Je ne crois pas au libre arbitre, que va t’il arriver?

Au sacrifice de quelques heures j’ai répondu à une question bien plus urgente, qui Je suis? Figé, sur-place, des ailes ont fini par pousser. Plus d’espoir, plus de crainte! Porté par le vent je sais maintenant où je vais.

Médecin en formation, j’ai retrouvé la joie, et ce fut long!

Cliquez pour écouter Le blues du P1 ;-)


Le blues du P1


Si toi aussi tu as le blues du P1

Quand le matin un litre de café ne suffit plus pour tenir toute la journée

Tu voudrais prendre des vacances mais cette année tu peux rêver

En chimie tu comprends rien car en cours tu deviens sourd

Biochimie tu comprends rien tu comprendra l’année prochaine


Parfois tu voudrais bien pouvoir voir tes copains,

mais je te rappel cette année tu peux pas, t’es en P1


Et tu voudrais voir un peu plus souvent la vie en rose

Les QCM t’en a marre d’en bouffer le matin le midi et au diner

Le soir tu ne t’endors pas tu as pris bien trop de café

Si tu as peur de carré c’est que tu es un bizuth

Si tu as peur de la réforme c’est que tu es un bizuth , uhuh!


Parfois tu voudrais bien pouvoir sortir le soir,

mais je te rappel cette année tu peux pas , t’es en P1

(ta ta, ta ta ta, ta ta ta ta, Ta Ta)


Joseph Marseille 2010

Bienvenue , uHuH!!

Super bizuth, super bizuth, allez montre nous ton cul! Passera-tu en p2 bien sûr que non t’es qu’un bizuth! Prends garde, Les carrés sont là…